Les croyances

Analyse stylistique, références, que nous cache son Art ?
Répondre

A qui parle t il dans cette inédite ?

- Au diable, à qui il est prêt à vendre son âme pour l'or et la gloire ?
0
Aucun vote
- A Dieu, pour qu'il inspire sa vie de poète et lui ouvre grand les portes de la liberté ?
1
13%
- A son amour, pour qu'il puisse rêver d'aurore même pendant la tempête ?
2
25%
- A son âme, qui n'est pas limité dans l'espace et le temps ?
5
63%
 
Nombre total de votes : 8
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1982
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Si a bien des égards, ce beau ténébreux fut un parfait support à mes rêveries d'adolescente, une limite s'est toujours imposée à notre lien. Abstraite, invisible, elle planait comme un fantôme autour de nos jeux d'enfants. Je pense aujourd'hui que c'est une histoire de croyance. Vous savez, ces idées qu'on se fait au début et qui germe comme une graine au fil du temps, pousse droit ou de travers selon l'environnement, l'éducation, et autres cristallisations sociales ...

******* son supprimé à l'issue du délai ******

Qu'en pensez vous ?
Dernière modification par Meduse le 16 mai 2021, 11:28, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 451
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Je sais pas répondre à la question , mais je sais que je peux te dire merci pour le partage.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1982
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

“La société de consommation a privilégié l'avoir au détriment de l'être.

De Jacques Delors / Le bonheur, la vie, la mort, Dieu...

“La consommation de pets-de-nonne ne garantit pas une mort en odeur de sainteté
.”

De Patrick Heuschen

Voilà ce que m'inspire ces 7 téléchargements sans un mot ni un clic ! Tsss ...
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 1281
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Meduse a écrit : 13 mai 2021, 11:19 “La société de consommation a privilégié l'avoir au détriment de l'être.

De Jacques Delors / Le bonheur, la vie, la mort, Dieu...

“La consommation de pets-de-nonne ne garantit pas une mort en odeur de sainteté
.”

De Patrick Heuschen

Voilà ce que m'inspire ces 7 téléchargements sans un mot ni un clic ! Tsss ...
Je vote mais télécharge pas, pour rééquilibrer les choses :father:
Avatar de l’utilisateur
lehasard
Messages : 34
Inscription : 18 nov. 2019, 20:03

Merci pour ce partage 🎶😃🎶
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 451
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Meduse a écrit : 13 mai 2021, 11:19 “La société de consommation a privilégié l'avoir au détriment de l'être.

De Jacques Delors / Le bonheur, la vie, la mort, Dieu...

“La consommation de pets-de-nonne ne garantit pas une mort en odeur de sainteté
.”

De Patrick Heuschen

Voilà ce que m'inspire ces 7 téléchargements sans un mot ni un clic ! Tsss ...
Perso, j'ai téléchargé...
Et possible aussi que des personnes est téléchargé sans pour autant être inscrit sur le forum...le forum est pas mal lu même si le nombre d'inscrit et de participant n'est pas très important.
J'ai filé le lien du forum à des personnes qui aiment bien Damien, mais qui ne connaissent pas forcément l'endroit...
Je suis sans doute en partie responsable.
J'y voyais un double intérêt :
Permettre à des personnes que j'estime d'avoir accès à ce morceau.
Donner une visibilité nouvelle et un intérêt supplémentaires en ce lieu que j'apprécie.

Surtout que je trouve ta limite de 3 jours est à mon sens pertinente.

Désolé, si j'ai blessé en voulant être altruiste.

J'ai pas suffisamment étudier/écouter la chanson pour répondre à la question.

A près quelques écoutes , les réponses peuvent être multiple, j'y vois un peu de toutes les réponses sans qu'aucune ne correspondent totalement...
( J'ai tué Dieu et puis sont père lucifer ...)si mes souvenirs sont bon.
Est ce une forme de prise de pouvoir.?..une rébellion face au paternel, un transfert de pouvoir de l'enfant qui prends son envol...
Et puis il y a une part intemporel une forme de vision d'un avenir qui n'a encore eut lieu que en rêve et qui doit s'inscrire dans la réalité, comme l'enfant qui quitte le foyer matriciel...
Une adresse à soi même, par l'âme, l'idéal d'amour .

Du coup, dur de choisir une réponse..
Un peu de tout ça, mais je pense plus à un rapport œdipien...

Un dialogue à lui même et à ses espoirs de futurs...le futur qui parle au passé... Vers qui le sujet s'en va et veut être emmené...

En tout cas, je te le redis: merci.
Et je peux comprendre et entendre ta frustration.
noukadanslesnuages
Messages : 72
Inscription : 12 déc. 2019, 23:06

J'ai voté Amour mais j'aime bien l'idée de l'âme...
Merci méduse :)
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1982
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

E.L a écrit : 13 mai 2021, 12:54Et je peux comprendre et entendre ta frustration.
J'ai toujours été trop impatiente ! :happy7:
Merci en tout cas pour ton encre numérique.

Je n'ai aucune raison de te culpabiliser de ramener des marins au port, vu que c'est le but de la manoeuvre. Reste juste les stigmates de la tempête passée ... alors en douceur la brise, pour des vagues ascensionnelles ;)

Qui sait, sans objection du poète, le premier disque pourrait refaire surface, s'il est estimé utile par les auditeurs de "lever la brume"
:kiss2:
Maïder
Messages : 71
Inscription : 04 janv. 2020, 14:12

Voila ... a votée
Et merci pr ce partage
ingrid b
Messages : 1
Inscription : 13 mai 2021, 11:46

Bonjour et merci à toi Méduse
je ne fais parti d' aucuns forums..d' aucuns réels groupes..mais j' avais une énorme page avant que fb me la suprime...
j' ai du mal parfois avec cet esprit que certains groupes ou autres peuvent avoir ..mais là en visitant je trouve ça interessant... j' aime les exclus.. la comprehension des textes etc ..j' ai même voté..
voilà continue..continuez ..bises
ingrid
Avatar de l’utilisateur
Alain57
Messages : 323
Inscription : 23 nov. 2019, 21:55

Pour moi, il se parle à lui-même. Il est encore si jeune mais sait déjà quel chemin il va emprunter, ce pourquoi il est sur Terre. Il demande à son Dieu intérieur de libérer l’Artiste qui est en lui. Je ne sais pas trop quoi cocher... son amour ? Celui des mots.
Dernière modification par Alain57 le 13 mai 2021, 13:47, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 3770
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

A voté ! (par défaut parce que j'aurai pas tout à fait dit ça)
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 3770
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

Alain57 a écrit : 13 mai 2021, 13:44 Pour moi, il se parle à lui-même. Il est encore si jeune mais sait déjà quel chemin il va emprunter, ce pourquoi il est sur Terre. Il demande à son Dieu intérieur de libérer l’Artiste qui est en lui.
Voilà j'avais exactement la même impression, j'ai mis "âme" par défaut du coup.
Avatar de l’utilisateur
suffragettes AB
Messages : 896
Inscription : 08 déc. 2019, 08:27

Nobody a écrit : 13 mai 2021, 13:46
Alain57 a écrit : 13 mai 2021, 13:44 Pour moi, il se parle à lui-même. Il est encore si jeune mais sait déjà quel chemin il va emprunter, ce pourquoi il est sur Terre. Il demande à son Dieu intérieur de libérer l’Artiste qui est en lui.
Voilà j'avais exactement la même impression, j'ai mis "âme" par défaut du coup.
merci du partage meduse.

Un morceau auréolé de la toute-puissance des rêveurs, toute-puissance du rêve dont sont les plus capables les enfants, je dirai donc qu'il parle à son enfant intérieur, l'enfant que l'on a été et que l'on restera malgré le temps qui passe, si on universalise le "je" comme un "je" générique on peut statuer que ce qui est évoqué c'est la part de chacun de nous qui rêve encore. Son amour des mots, avec les mots tout est possible et dans l'espace-temps littéraire, le pays imaginaire, cela octroie aux poètes des pouvoirs magiques, "je peux tout faire" ...

Pour moi c'est dans la même veine :) que planche à roulette..."jusqu'au coeur de l'artère", jusqu'au au bord du cratère, à la remontée du temps, le sang se fait lave, l'enfant intérieur; ce volcan parfois silencieux comme une bougie dans "l'église des rêves", bougie qui s'allume parfois dans des moments de grâce, des instants de renaissance et quand le coeur tombe dans un bain de jouvence.

"Mes rêves dans la tête
et le monde à mes pieds
sur ma planche à roulettes
je suis le chevalier

guidés par la lumière

(...)

je fais le tour des terres
sur mon morceau de bois
j'ai le cœur en hiver
le ciel est à moi
(...)


nos rêves dans la tête
et le monde à nos pieds
sur nos planches à roulettes
nous sommes les chevaliers

(...)

tes rêves dans la tête
et le monde à tes pieds
sur ta planche à roulettes
tu es le chevalier

tu fais le tour des terres
sur ton morceau de bois
t'as le cœur en hiver
et le ciel est à toi"

du coup j'ai voté pour l'âme... l'enfant intérieur qui sommeille en chacun donne un supplément d'âme :) aux adultes résignés à leurs sorts de mortels.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1982
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Je ne vois pas de contradictions entre le mot Âme, et les formules que vous évoquez. L'enfant intérieur je le vis comme un Artiste facétieux.

;-)
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 1281
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Mais, mais, c'est supprimé :cry2:
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités