Les pseudo-portraits

Quel Magnifique êtes-vous ?
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 411
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Oyez oyez,

Ici, laissez votre plume parler pour dresser le portrait d'un membre du forum.

Le but n'est pas de réaliser un portrait fidèle ou réaliste mais plutôt un portrait cubiste.

A partir du pseudo d'un membre, de ses remarques, de sa personnalité, nous avons tous dans notre tête une idée vague, pleine d'a-priori et de fantasmes sur qui est vraiment cette personne.

L'occasion ici de partir de ces représentations et de les pousser dans tous les sens, de les plier, de les croiser...
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 411
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Afin de pouvoir dépeindre tout le monde au vitriol sans remords, je commence par mois-même.

Auto-portrait

Il est difficile de faire le portrait de ce membre : comment comprendre ce qu’on ne sait nommer.
Sérieusement, ---, comment doit-on t’appeler ?
  • triple moins
  • trait trait trait
  • 3 traits
  • trois demi-cadratins
  • 3 tirets
  • moinmoinmoins
Passons. Descendant auto-proclamé d’un dieu aviné ; parfois, il se croit Rotschild ; parfois, il s’imagine en vieille pie ; et, souvent, il aime citer Rimbaud : « Je est un autre ». Il parle de lui à la troisième personne et écrit moi avec un s. --- corrige souvent Rimbaud en « Je sont multiples ».

Descendant de la famille royale, il découvre Saez à ses premières victoires de la musique en pleine crise d’adolescence (la sienne, pas celle de Saez, quoique). Face à ce rebelle embonneté qui distribue ses doigts d’honneur comme un pédophile distribuerait des friandises à la sortie d’une école, le coup de foudre le frappe instantanément et lui laissera quelques séquelles. On ne guérit pas de son premier amour.

Depuis ce jour, tel un Marius Pontmercy entamant sa métamorphose de royaliste en républicain, --- entame la sienne en anarchiste fantaisiste.
Depuis ce jour, il souffre de multiples personnalités.

Cyclothymique le lundi et le jeudi ; borderline, le mardi et vendredi ; il se réserve le week-end pour ses crises de schizophrénie et compense son ennui du mercredi en se faisant des rails de lexomil.

Malgré tout le mal qu’il se donne à se rendre intéressant à travers toutes ses personnalités, force est de constater qu’il en manque cruellement.
Il n’y a qu’à voir son pseudo qui témoigne à lui seul de son peu d’imagination. Un traceur fatigué de la DDE penché sur le bitume n’aurait pas mieux fait. C’est Samuel Morse qui s’amuse à faire une bulle.

Métamorphosé incomplet, incarnation du bourgeois anarchiste révolutionnaire en charentaise, il rêve de lancer des pavés tous les samedis sans se rendre compte que les seuls pavés qu’il a jamais lancés et qu’il lancera jamais sont ses livres de Stéphane Bern qu’ils jettent sur sa table de chevet.
Tel un membre de la famille Groseille, il crache son coca coupé à l’eau des fast-food sur les politiques à la télévision et leur éructe son désaccord pour faire croire qu’il s’indigne de propos qu’il ne comprend même pas.

En attendant la fin de sa transition son petit plaisir coupable reste son émission de télé préférée « Sous les jupons de l’histoire » devant laquelle il pratique un onanisme débridé et rocambolesque.

Qui sait ce que lui réserve l'avenir...
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Charlotte
Messages : 1314
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

--- a écrit :
30 janv. 2020, 21:48
Afin de pouvoir dépeindre tout le monde au vitriol sans remords, je commence par mois-même.

Auto-portrait

Il est difficile de faire le portrait de ce membre : comment comprendre ce qu’on ne sait nommer.
Sérieusement, ---, comment doit-on t’appeler ?
  • triple moins
  • trait trait trait
  • 3 traits
  • trois demi-cadratins
  • 3 tirets
  • moinmoinmoins
Passons. Descendant auto-proclamé d’un dieu aviné ; parfois, il se croit Rotschild ; parfois, il s’imagine en vieille pie ; et, souvent, il aime citer Rimbaud : « Je est un autre ». Il parle de lui à la troisième personne et écrit moi avec un s. --- corrige souvent Rimbaud en « Je sont multiples ».

Descendant de la famille royale, il découvre Saez à ses premières victoires de la musique en pleine crise d’adolescence (la sienne, pas celle de Saez, quoique). Face à ce rebelle embonneté qui distribue ses doigts d’honneur comme un pédophile distribuerait des friandises à la sortie d’une école, le coup de foudre le frappe instantanément et lui laissera quelques séquelles. On ne guérit pas de son premier amour.

Depuis ce jour, tel un Marius Pontmercy entamant sa métamorphose de royaliste en républicain, --- entame la sienne en anarchiste fantaisiste.
Depuis ce jour, il souffre de multiples personnalités.

Cyclothymique le lundi et le jeudi ; borderline, le mardi et vendredi ; il se réserve le week-end pour ses crises de schizophrénie et compense son ennui du mercredi en se faisant des rails de lexomil.

Malgré tout le mal qu’il se donne à se rendre intéressant à travers toutes ses personnalités, force est de constater qu’il en manque cruellement.
Il n’y a qu’à voir son pseudo qui témoigne à lui seul de son peu d’imagination. Un traceur fatigué de la DDE penché sur le bitume n’aurait pas mieux fait. C’est Samuel Morse qui s’amuse à faire une bulle.

Métamorphosé incomplet, incarnation du bourgeois anarchiste révolutionnaire en charentaise, il rêve de lancer des pavés tous les samedis sans se rendre compte que les seuls pavés qu’il a jamais lancés et qu’il lancera jamais sont ses livres de Stéphane Bern qu’ils jettent sur sa table de chevet.
Tel un membre de la famille Groseille, il crache son coca coupé à l’eau des fast-food sur les politiques à la télévision et leur éructe son désaccord pour faire croire qu’il s’indigne de propos qu’il ne comprend même pas.

En attendant la fin de sa transition son petit plaisir coupable reste son émission de télé préférée « Sous les jupons de l’histoire » devant laquelle il pratique un onanisme débridé et rocambolesque.

Qui sait ce que lui réserve l'avenir...
Ça fait peur :|
Image
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 411
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Attends, t'as pas encore eu le tien :cool2:
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 745
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Te presses pas pour le mien :laughing2:
( Normalement, la plume est beaucoup plus affûtée sur soi même ... espoir que ce topic ne finisse pas en règlements de comptes tout de même... :ugly: )
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 424
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

--- a écrit :
30 janv. 2020, 21:48
Sérieusement, ---, comment doit-on t’appeler ?

triple moins
trait trait trait
3 traits
trois demi-cadratins
3 tirets
moinmoinmoins
On abandonne jet-droit alors ? :sad2:

Bon sinon ce serait mieux de garder l'anonymat de la victime. :evil:
Avatar de l’utilisateur
Charlotte
Messages : 1314
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

goelandfou a écrit :
31 janv. 2020, 09:30
--- a écrit :
30 janv. 2020, 21:48
Sérieusement, ---, comment doit-on t’appeler ?

triple moins
trait trait trait
3 traits
trois demi-cadratins
3 tirets
moinmoinmoins
On abandonne jet-droit alors ? :sad2:

Bon sinon ce serait mieux de garder l'anonymat de la victime. :evil:
Et petits traits :(

Ben si ton but c'est faire des portraits méchants joue pas @goelandfou tu vas pourrir l'ambiance.
Image
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 424
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Charlotte a écrit :
31 janv. 2020, 13:12
Ben si ton but c'est faire des portraits méchants joue pas goelandfou tu vas pourrir l'ambiance.
C'est un ptit oiseau tout cui-cui,
Qu'avait une tasse toute mi-mi,
Elle rêvait de phallus ailés,
De fistule et de poésie
On m'dit à l'oreille que jme suis planté,
Charlotte c’est bien un sanglier
Faudrait voir c'qu'y a entre les cuisses,
Le poil rude suffit d'le brosser
Pour qu'enfin oui je puisse
Affirmer que c'est une laie
Avatar de l’utilisateur
Charlotte
Messages : 1314
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

goelandfou a écrit :
31 janv. 2020, 13:27
Charlotte a écrit :
31 janv. 2020, 13:12
Ben si ton but c'est faire des portraits méchants joue pas goelandfou tu vas pourrir l'ambiance.
C'est un ptit oiseau tout cui-cui,
Qu'avait une tasse toute mi-mi,
Elle rêvait de phallus ailés,
De fistule et de poésie
On m'dit à l'oreille que jme suis planté,
Charlotte c’est bien un sanglier
Faudrait voir c'qu'y a entre les cuisses,
Le poil rude suffit d'le brosser
Pour qu'enfin oui je puisse
Affirmer que c'est une laie
On t'as déjà dit que tu draguais très mal ?
Image
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 424
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Charlotte a écrit :
31 janv. 2020, 15:49

On t'as déjà dit que tu draguais très mal ?
Non ;-)
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 411
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

goelandfou a écrit :
31 janv. 2020, 09:30
On abandonne jet-droit alors ? :sad2:
Charlotte a écrit :
31 janv. 2020, 13:12
Et petits traits :(
Wahh, j'ai 2 nouveaux noms, merci
C'est un ptit oiseau tout cui-cui,
Qu'avait une tasse toute mi-mi,
Elle rêvait de phallus ailés,
De fistule et de poésie
On m'dit à l'oreille que jme suis planté,
Charlotte c’est bien un sanglier
Faudrait voir c'qu'y a entre les cuisses,
Le poil rude suffit d'le brosser
Pour qu'enfin oui je puisse
Affirmer que c'est une laie
Énorme!
Ya de quoi en faire une chanson :!:
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 424
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Personnage : Leader du groupe, Petits-traits est un long cou curieux, brillant et sensible. Il est toujours très enthousiaste et encourage le reste du groupe à travailler ensemble et à rester uni.

• Dans les tous premiers épisodes, la maman de Petits-traits lui a dit « Laisse-toi guider par ton cœur – il chuchote, alors écoute-le bien ». Depuis, Petits-traits essaye d’écouter son cœur.

• Il a de bons instincts mais parfois il laisse :?: le taquiner ou lui faire des remontrances lorsqu’il fait quelque chose de côté. C’est aussi un ami fidèle.

• Il veut toujours travailler en équipe.

• Il est responsable et attentionné ; c’est lui qui unit le groupe.

• Il montre toujours une attitude positive, et ne se décourage pas facilement.

• Il a presque toujours un plan d’action ; il est très brillant et prend des initiatives.

• Il essaie de n’exclure personne et met les nouveaux venus à l'aise. (M'voyez)

• Il est sensible aux sentiments des autres.

• Il est très curieux, il part à la chasse de l’information et de nouveaux phénomènes avec fascination et n’a presque jamais peur.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 745
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Allez... le 1er portrait de la série.
L'exercice est très stimulant, vous y passerez donc tous ! ;-)

------------------------------------------------------------------------------

Caché dans les méandres de la toile rouge et noir depuis x années, sous diverses formes, il n'était pas évident de le rencontrer. Lui et ses complices aimaient multiplier les comptes et les jeux de plumes. Rien de bien méchant, du mystère et de la poésie saupoudrées de culture.

La porte semblait donc obscure, opaque, et peu rassurante pour tout être de lumière. En revanche, elle séduisait par son lugubre les vampires et autres oiseaux de nuit.

Maniaque de la lettre, il ne dira jamais au curieux d'un autre temps : "Passes ton chemin, crotte de dinosaure !"

Non, cet érudit trouvera un mot inconnu du commun des mortels pour augmenter son aura. Ainsi il vous dira plutôt : " Ma sérendipité t'absout coprolithe ! Tu peux continuer ton chemin."

Peu enclin à se soumettre à une quelconque idole, ni même à se ramollir l'esprit par quelques croyances romantiques, il joue de la plume comme d'autres croisent l'épée. Avec polysémie et enfumage.

Mais ne vous y trompez pas ! Derrière ce sévère décor se cache un coeur en quête d'onirie joyeuse, peuplée d'amour et d'amitié, et ne rechigne alors pas à se métamorphoser en petit nid douillet pour l'oiseau bleu, en paravent pour l'ami Z, ou en fantasme pour les amazones.
Avatar de l’utilisateur
Charlotte
Messages : 1314
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

C'est ma plus belle œuvre :mrgreen: :

Avec son plumage de cadavre,
Il parle autant qu’il nous navre
A caqueter comme un ptit coq
Il se prend vraiment pour un roc
Quand il arrive tout le monde le sent
Ben ouais ça pue partout le hareng
Il drague aussi bien que le sac plastique
Qu’il a bouffé comme un boulimique
Et qui macère ouais dans sa bile
Ah ça le vomi c’est bien son style
A ce qu’il parait il s’est enfui
De son nid ou plutôt d’un hôpital psy
Ouais le goéland il s’est échoué
Ici juste parce qu’il aime bien jouer !
Image
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 424
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Charlotte a écrit :
01 févr. 2020, 19:48
C'est ma plus belle œuvre :mrgreen: :

Avec son plumage de cadavre,
Il parle autant qu’il nous navre
A caqueter comme un ptit coq
Il se prend vraiment pour un roc
Quand il arrive tout le monde le sent
Ben ouais ça pue partout le hareng
Il drague aussi bien que le sac plastique
Qu’il a bouffé comme un boulimique
Et qui macère ouais dans sa bile
Ah ça le vomi c’est bien son style
A ce qu’il parait il s’est enfui
De son nid ou plutôt d’un hôpital psy
Ouais le goéland il s’est échoué
Ici juste parce qu’il aime bien jouer !
Le sanglier sait contre quel arbre il peut se gratter.
Avatar de l’utilisateur
Charlotte
Messages : 1314
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

goelandfou a écrit :
01 févr. 2020, 21:40
Le sanglier sait contre quel arbre il peut se gratter.
Oh on est dans la répartie proverbe c'est mignon

Quand le goéland se gratte le gland, c’est qu’il va faire mauvais temps.

Voici pourquoi il pleut tout le temps :muted:
Image
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité