Votre citation de l'instant

Partages sur la littérature, la poésie, ...
Avatar de l’utilisateur
goelandfou
Messages : 943
Inscription : 17 nov. 2019, 17:20

Alchimie a écrit : 25 nov. 2020, 20:32
J'ai un avantage sur les politiques : eux, ils sont publiques et moi, je suis populaire.
Diego Maradona
Arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c'est comme danser avec sa soeur.
:bear1:
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 2945
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

Putain de casse-burnes ! Quel que soit le continent où ils ont vu le jour, ils sont la vraie majorité. Prêchant l'exemple et ralliant sans cesse à eux de nouveaux casse-burnes. Il y a de quoi trembler ! Bientôt, le monde leur appartiendra.
Charles Bukowski
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1422
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

"Ma conception de la liberté – La valeur d'une cause se mesure parfois non à ce qu'on atteint par elle, mais à ce qu'il faut la payer ; à ce qu'elle nous coûte. En voici un exemple, Les institutions libérales cessent d’être libérales dès qu'elles sont acquises : ensuite rien n'est plus systématiquement néfaste à la liberté que les institutions libérales. On ne sait que trop à quoi elles aboutissent : elles minent la volonté de puissance, elles érigent en système moral le nivellement des cimes et des bas fonds, elles rendent mesquin, lâche et jouisseur – En elles, c'est l'animal grégaire qui triomphe toujours. Libéralisme : en clair, cela signifie abêtissement grégaire... Ces mêmes institutions produisent de tout autres effets aussi longtemps que l'on se bat pour les imposer, alors , elles font puissamment progresser la liberté. A y regarder de plus près, c'est la guerre qui provoque ces effets, la guerre pour obtenir des institutions libérales, qui, en tant que guerre prolonge l'existence des instincts antilibéraux . - Et la guerre est une école de liberté. Car qu'est ce que la Liberté ? C'est d'avoir la volonté d’être responsable de soi-même. De maintenir la distance qui nous isole des autres. De devenir indifférent aux peines , aux épreuves, aux privations et même à la vie. D’être près à sacrifier des hommes à sa cause, sans s'en excepter soi-même [ …]

L'Homme-Libre est un guerrier. A quoi mesure-t'on la liberté, chez les individus comme chez les peuples ? A la résistance qu'il faut surmonter, à la peine qu'il en coûte pour garder le dessus. Le type supérieur d'Homme-libre, il faudrait le chercher là ou il s'agit constamment de vaincre la résistance la plus forte : A quelques pas de la tyrannie, tout près du seuil qui marque le risque d'asservissement . C'est vrai en psychologie, si l'on entend par « tyrans » des instincts impitoyables et terribles qui exigent que l'on mobilise contre eux le maximum d'autorité et de discipline ( type le plus accompli : Jules César) ; c'est également vrai en politique, il suffit de parcourir l'Histoire. Les peuples qui eurent une certaine valeur, qui acquirent une certaine valeur ne le firent jamais sous des institutions libérales : c'est le grave péril qui fit d'eux quelque chose qui mérite le respect, le péril qui seul nous permet de connaître nos moyens, nos vertus, nos armes et nos défenses, notre esprit, - Bref qui nous oblige à être forts...

Premier principe : IL faut avoir besoin d’être fort , autrement on ne le devient jamais.

Ces pépinières d'Hommes-Forts, ces serres chaudes d’où sortit l'espèce de la plus forte qu'il y ait jamais eu, les communautés aristocratiques à la manière de Rome et Venise, entendaient la liberté exactement au sens ou je prends ce mot : comme quelque chose que l'on a et que l'on n'a pas, que l'on veut, que l'on conquiert... "

Nietzsche
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1422
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

John Milton, Le paradis perdu a écrit :L’esprit est à soi-même sa propre demeure, il peut faire en soi un ciel de l’enfer, un enfer du ciel. Qu’importe où je serai, si je suis toujours le même et ce que je dois être, tout, quoique moindre que celui que le tonnerre a fait plus grand ! Ici du moins nous serons libres. Le Tout-Puissant n’a pas bâti ce lieu pour l’envier; il ne voudra pas nous en chasser. Ici nous pourrons régner en sûreté; et, à mon avis, régner est digne
d’ambition, même en enfer; mieux vaut régner en enfer que servir le ciel.
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1635
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Kalil Gibran a écrit : Lorsque l'Amour vous fait signe; suivez-le,
Bien que ses chemins soient abrupts et escarpés.
Et quand ses ailes vous enveloppent, livrez-vous à lui,
Malgré l'épée cachée dans son plumage qui pourrait vous blesser.
Et s'il vous adresse la parole, croyez en lui,
Même si sa voix fracasse vos rêves,
comme le vent du nord dévaste les jardins.
Car autant l'amour peut vous couronner,
autant il peut vous crucifier.
Alors même qu'il vous aidera à croître,
il vous pousse à vous élaguer.
Alors même qu'il s'élève au plus haut de vous-mêmes
et caresse les plus tendres de vos branches qui ondoient au soleil,
il s'enfonce au plus profond de vos racines
pour les ébranler dans leurs attaches à la terre.
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 2945
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

"Je voudrais bien l'an prochain réduire ma vie à l'essentiel, autant que possible, et vous êtes dans cet essentiel."

Albert Camus (à René Char)
Avatar de l’utilisateur
CellarDoor
Messages : 1368
Inscription : 17 nov. 2019, 16:38

Elle est l’Eros et l’Agapé… Pute, brute, sauvage et éminemment noble pulsion de vie et d’extase…
Pfff
Messages : 27
Inscription : 08 mai 2020, 19:33

"Les consolations indiscrètes ne font qu'aigrir les violentes afflictions. L'indifférence et la froideur trouvent aisément des paroles, mais la tristesse et le silence sont alors le vrai langage de l'amitié."

Jean-Jacques Rousseau
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1422
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire

#censure

Bon, peut-être pas jusqu'à la mort 😅
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 2945
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

“On voudrait revenir à la page où l'on aime Et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts.”
Lamartine
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1422
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Nous ne voyons pas le monde tel qu'il est mais tel que nous sommes.
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 2945
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

Marcel Proust a écrit :Le regret est un amplificateur du désir.
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1635
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

William Shakespeare ; La nuit des rois a écrit : Une bonne pendaison empêche souvent un mauvais mariage. 
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités