Et vous, vous lisez quoi en ce moment ?

Partages sur la littérature, la poésie, ...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1659
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Ho t'es revenu 😃
Ta bonne humeur et gentillesse me manquait 🙂
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 2033
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

Apocalypse-cognitive.jpg
Avatar de l’utilisateur
suffragettes AB
Messages : 923
Inscription : 08 déc. 2019, 08:27

Image

Avatar de l’utilisateur
Nobody
Messages : 4115
Inscription : 17 nov. 2019, 13:55

L'insomniaque de Tahar Ben Jelloun
Spoiler
"J'ai tué ma mère. Un oreiller sur le visage. J'ai appuyé un peu. Elle n'a même pas gigoté. Elle a cessé de respirer. C'est tout. Ensuite j'ai dormi, longtemps, profondément." Grand insomniaque, un scénariste de Tanger découvre que pour bien dormir il lui faut tuer quelqu'un. Sa mère est sa première victime. Hélas, avec le temps, l'effet s'estompe et il doit récidiver. Le scénariste se transforme en dormeur à gages. Il commet des crimes qu'il rêve aussi parfaits qu'au cinéma. Mais une erreur de scénario, et tout peut basculer...
Avatar de l’utilisateur
Digitalis
Messages : 247
Inscription : 30 sept. 2020, 21:28

Seins. Ramon Gomez de la Serna

" Il y a des seins pleins de calme. Il y a des seins pleins de douleur. Il y a des seins pleins de passion. Il y a des seins pleins de divorce. Il y a des seins pleins de calamités. Il y a des seins pleins de poison. Il y a des seins pleins d'énervement. Il y a des seins pleins de larmes. Il y a des seins pleins de nuit. Il y a des seins pleins de surprises. Il y a des seins pleins de charité. Il y a des seins pleins d'adultère. Il y a des seins pleins d'or amassé. " Catalogue irraisonné, variation infinie sur le même objet, le livre des seins est un inventaire fou, baroque, parsemé de métaphores délirantes, le livre d'un adorateur, que Ramon Gomez de la Serna écrivit, de son propre aveu, " à là va comme je te presse, jonglant ludiquement avec les brefs ivoires des seins, jouant du style, les modelant du verbe et de l'imagination comme en leur propre céramique idéale ".
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités