Un bout de EL.

A l'heure de la guerre, des champs d'horreur, faire de la terre un champs de fleurs.
Venez partager votre Art.
Avatar de l’utilisateur
ptitboutdepoesie
Messages : 52
Inscription : 04 juin 2020, 12:52

Elle est douée ta fille pour son âge! Une poétesse en devenir!
~
"Un jour viendra, nous aurons des rêves à nouveau. Et le cœur vierge de tout passé nous ouvrirons les yeux sur un nouveau monde..."
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Merci pour elle . Nous verrons où cela nous mène, ce matin ,elle me disait vouloir faire parti du groupe de Saez 😅
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Je voudrais vous chanter
la plus belle des chansons,
Une qui s' accompagnerait
De milles émotions,
Une qui chanterait l'amour,
Les aurores, et les aubes,
Qui chanterait les toujours,
Et les tombés de robes,
Les nuits pleines du frisson,
De ces corps qui dansent
Les petits airs polissons,
D'vieux accordéons rances ,
Chanter les am stram gram
Aux effluves de l'enfance ,
Et les ports d'Amsterdam
D'être un matin qui danse ,
Et qui s'élance
Le coeur léger vers l'avenir,
Coeur impatient à le faire vivre
Et qui enlace
Celui que l'on veut devenir,
Laissant hier en souvenir,
Comme une force
Indestructible,
Comme des fondations
Si solide,
Que la terre pourrait bien trembler,
Que la terre pourrait s'écrouler,
Que même dans l'inter sidéral vide,
Nous serions le coeur
Invincible.

Je voudrais l'écrire cette chanson,
Qui se conjugue à tout les temps,
De nos multiples imparfait
À cet impératif présent ,
On ne peut être plus que parfait,
Tant qu' nos ailes ont pour conditions ,
Que l'antérieur mis au futur
Des espoirs qui se murmurent.
Écrire nos plus belles enfances,
Et les douleurs d'aujourd'hui,
Écrire qu'encore il reste une chance ,
Si d'nos destins on ne s'enfuit ,
Écrire pour exhorter nos souffrances ,
À quitter nos vies des l'instant,
Que la page qui n'est plus vraiment blanche
Parvient à ton coeur pleurant,
Que les mots deviennent guérisseurs,
Qu'ils soient comme le parfum des fleurs,
Un enchantement,
Émerveillement ,
Comme une perche
Au fond du puits,
Larmes qui sèchent
Les mots essuient ,
Pour vous conduire
Là où le ciel
Vous offre tout les feux essentiels .

Je voudrais vous peindre une musique,
A coup de pinceau sur violoncelle ,
Qui jouerais les rythmes d' Afrique,
Ou celle encore d'un autre ciel,
Kilimandjaro ou Everest,
En diapason les cordillères ,
L'edelweiss de ce qui nous reste ,
Et nos sourire en bandoulière,
On jouerait valse puis ritournelle,
Avec en choeur les hirondelles ,
On jouerais le bonheur éternelle ,
Sur une java , sous les tonnelles,
Avec sans doute un petit vin blanc,
Et Gillou à l'accordéon,
Moi mon Gillou est plutôt riche,
Quand il mets Bonnie sur la piste ,
Quand beltuner joue les gitans ,
Quand ils vous peignent leurs esquisses,
Leurs puzzle qui mènent hors du temps,
Du vin rouge et du saucisson,
A la baguette de ma chanson,
Au dessus dans son firmament ,
Y'a un poète d'un autre temps ,
Un magnifique, un échoué,
En bord de Seine ,
Un écorché,
Qui vous balance en pleine face ,
De ses vérités qui agacent,
Un pléonasme de soi même,
Qui vous rappelle
Qu' vous n'êtes pas seul,
Quand vos âmes sont prises dans les glaces ,
Des mélancoliques banquises ,
Des illusoires palaces ,
Quand on ne sait plus sa place .

Je voudrais la chanter cette chanson,
Rien que pour toi,
Toi qui me lis,
Toi qui m'écoutes,
Toi qui maintenant
Croises ma route
Toi qui en vie
Qui peut être doute,
Toi qui sanglottes
Ou qui virevoltes ,
Toi, qui vois naître ,
Ou vois partir,
Toi qui pompette
Ou qui tempête
Toi, qui est là
À côté de moi,
Qui fais point de croix,

Toi qui est là ,
Si loin de moi,
Qui porte ta croix ,

Juste pour toi,
Rien que pour toi,
Pour que tu sois,
Heureux d'être toi,
Heureuse d'être toi
Fier de toi,
Fière de toi.
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1087
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Ça ferait une jolie chanson ! :music1:
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

--- a écrit :
16 juil. 2020, 20:57
Ça ferait une jolie chanson ! :music1:
J'y travaille 😅🥰
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1087
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Chouette 🦉
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

En attendant, j'ai réenregistré un ancien texte, sur une musique de yiruma "river flows in you "


Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Le cerveau qui bouillonne , toujours ,encore...
Le problème de ceux qui réfléchissent trop comme on dit...
Sans doute suis je prétentieux , en même temps réfléchir trop c'est pas forcément réfléchir bien et ça peut nous amener dans des délires ...Peut être est ce pour le préserver de ma folie que je partage ainsi mes pensées...
Je suis un adepte de Montaigne, Mieux vaut avoir une tête bien faite que bien pleine ...Cette phrase depuis que je la connais fait tilt dans mon cerveau et a guidé beaucoup de mes décisions.
Par exemple ,elle m'a appris à ne pas chercher le détail ,la précision, estimant que si je travaillais d'abord sur la capacité d'analyse, de logique , il était possible d'établir des liens et ainsi de trouver des réponses adapter à mes problèmes et de pouvoir réfléchir à plusieurs domaine plutôt qu'à être un spécialiste de...du coup, je suis devenu spécialiste de rien ou peut être dans l'art de percuter les convictions et cerveaux de mes cohabitant terrien ...
L'art de faire chier par trop de réflexion, en somme.
Ainsi, je passe beaucoup de temps perdu dans mes pensées...
Elle me mène à écrire aujourd'hui ce que je vous écrit actuellement comme un live de mon cerveau.
Par exemple, j'appelle souvent à l'entraide au partage voyant cela comme l'idéal à atteindre , je parle d'aider son voisin , gratuitement , mais n'est ce pas un appel à l'aide de ma part?
Une façon de dire à ce qui me connaisse , et les gars j'ai besoin de votre aide pour créer mon potager , pour m'aider à faire la peinture de mon intérieur parce que , moi je peux pas, pas que je veuille as, putain que j'aimerai pouvoir faire de les propres mains ce que j'ai dans le cerveau...
Malheureusement j'ai une putain de maladie invisible pour celui qui ne vit pas avec moi, mais que ma famille subit de plein fouet à longueur de jours ...ma femme, formidable allier mais comment elle fait pour arriver à gère son taf , et en plus les tâches que moi je devrais accomplir et que je ne peux pas accomplir?
J'ai pas envie d'appeler untel , ou untel pour lui demander de venir passer la tondeuse, pour venir passer un coup de pinceau sur les murs, pour x ou y chose, sachant qu'il a sans doute lui aussi des soucis à gérer et des choses à faire pour les siens ,pour son bien être personnel.
Alors je pourrais sans doute payer ses actions , les récompenser par un paiement , sauf qu'avec ma petite MDPH, et le petit salaire d'infirmière de mon épouse , on va pas chier loin...et que forcément ayant déjà du mal à finir les fins de mois , bah , je reste là oisif ...ça peut les héritages qui vont nous maintenir longtemps vu à la vitesse que ça part , et vu que ses sommes ont rapidement étaient investi dans des choses plus coûteuse , parfois sans doute débile , égoïste et inconsciente ...
Comment je pourrais compenser l'aide fourni, le service rendu ,quand soi même on a pas de talent particulier ?
Et puis j'aime pas demander.
C'est toujours un creve coeur de demander à quelqu'un de faire quelque chose pour moi.
Quand on se sent inutile, c'est de se donner la sensation d'utilité qui compte...
j'en suis là, je reviens toujours forcément à mon cas personnel, à mes limites .
Alors j'essaye de me rendre utile , en disant , vous savez ,j'ai peut de talent , mais j'ai du temps et un cerveau tout de même en parti fonctionnel, je peux réfléchir à des choses quand d'autre n'ont pas le temps de le faire.
J'ai des idées , des avis , des conseils possiblement à donner.
Et puis j'ai aussi cette vision qui persiste sur le monde , sur le chemin de vie commune , cette idéal qui me semble t'il pourrait être un idéal d'union commune .
J'ai cette sensation qui me remue les tripes , qui le fait dire, je sais comment améliorer et rétablir l'équilibre du monde.
Bien sûr , une autre petite voix intérieur , viendra ma dire reste à ta place blaireaux , t'es juste un petit handicapés de campagne , comment tu pourrais avoir la solution au problème du monde...
Du coup, je deviens gâteux et je la répète en boucle , ici ou ailleurs...sans doute , j'espère y voir un écho, sans doute y vois je l'espoir d'un écho ...quand on se sent l'être le plus inutile du monde , on se rêve parfois sauveur du monde ...
Et puis, on se dit, je suis peut être pas le seul à penser comme ça, alors on reprends son partage de penser, cherchant irrémédiablement ceux qui voudront bien m'écouter , me prendre au sérieux, et ce dire , mais c'est vraiment pas con au final ce qu'il dit , ça vaut peut être le coup de se donner les moyens d'essayer , ne serait ce qu' essayer ...
Désespérément je recherche quelqu'un qui va me dire , ouais ton idée est bonne , moi je sais créer des pages informatiques pour la communication et pour établir ton compteur de conscience , et le rendre fiable efficace et compréhensible en un coup d'oeil, moi je peux te créer tes flyers façon boîte de tabac pour les billets de banque disant, l'argent tue, avec une photo choc d'un gamin en état de malnutrition, ou d'un agriculteur après son suicide, ou d'enfant avec une arme dans la main, d'un désastre écologique , de femme battue, d'enfant battu , d'un SDF ...
Nous aussi , on veut communiquer sur le sujet , et faire bouger les choses pour rendre le monde plus juste , et ne plus faire de la nature ou de l'humain un ennemi...
Et puis je me rappelle alors mes cours de psycho, les principes de conditionnement social , les milgram et Ash, les Pavlov, les Nuremberg, le conditionnement de la jeunesse allemande par la propagande scolaire, je me rappelle que on nous apprends que la norme est le mensonge, que pour vendre des bouteilles de coca on crée un père Noël , et qu'on en fait la grande faite d'un capitalisme exacerbée, nous instruisant aux mensonges ...la petite souris qui récompense la perte de dent par une petite pièce , et je me rappelle que je participe à tout ça, ce qui me donne encore plus envie d'en casser la dynamique...
Et je reste moi même, alors que j'en ai conscience , passif face à ça ...on se cherche des excuses, oh c'est joli les yeux de nos enfants quand ils découvrent leurs cadeaux ...
Bullshit...nos enfants n'ont plus la valeurs des choses, on leurs fout de la merde dans leurs cerveaux ,ont leurs apprends la soumissions et la dépendance à l'autre, on ne veux pas en faire des êtres autonomes capable de d'auto subvenir , ont leurs apprends à compter sur les autres pour devenir un spécialiste qui aura besoin de l'autre pour prendre soin de lui, le nourrir , manger , le soigner ...pour que lui aussi, se vendent pour des petits sous dépendant à nos progrès et technologie mais qu'il ne pourra se financer que si c'est un bon collabo à la dictature du fric...
Hommage à mon ami Anatole Maquaire pour qui j'ai un grand respect dans le commun de notre combat.
Mon constat c'est qu'au final il y a une sélection naturelle par l'argent qui se créé, que ce système est injuste , biaisé et mensonger ...qu'il nous vends de la merde dans nos cerveaux , qu'il nous conditionne.
Mais comment on fait pour en sortir de ce conditionnement quand au final , on est dépendant à toute les drogués qu'on nous fait prendre qu'elle soit chimique ou virtuel?
Quelque part j'envie les collabos qui ne se posent pas ses problème moraux , ceux pour qui le système marche très bien puisqu'ils ont soit bien suivi les recommandations , qu'ils ont bien récité la leçon apprise , soit ont aucune conscience de la réalité de notre monde , soit n'en ont carrément rien à foutre des autres tant que tout va bien pour eux...
Voilà, c'était ma pensée du soir...
Bien à vous... désolé du dérangement cérébrale ...
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1087
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Pardonne ma réponse succinctz mais je ne passe qu'en coup de vent en ce moment.

Personnellement, je trouve tes réflexions intéressantes et je partage ta frustration à te sentir inutile.

As-tu essayé de rejoindre une association de chez toi qui serait orientée dans cet esprit alter (type GJ, alternitiba, antipub...)?

:arrow:
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

--- a écrit :
30 juil. 2020, 15:45
Pardonne ma réponse succinctz mais je ne passe qu'en coup de vent en ce moment.

Personnellement, je trouve tes réflexions intéressantes et je partage ta frustration à te sentir inutile.

As-tu essayé de rejoindre une association de chez toi qui serait orientée dans cet esprit alter (type GJ, alternitiba, antipub...)?

:arrow:
Je viens d'etre "engager" par mocica et j'ai déjà un contact d'un gars qui habite près de chez moi...en comptant aussi deux de mes voisins qui commence eux aussi à suivre mon cheminement...

Vu que je sors peu de chez moi, plus une question de santé personnel qu'autre chose , à part les réseaux sociaux ,mes contacts avec les gilets jaunes et autre reste plutôt virtuels...

Et puis tu sais un jour tu te sens inutile et le lendemain t'as plein d'éléments de soutien qui te prouve que non...

Comme dirais ma femme," tu fais garde d'enfant pour le quartier, dès que quelqu'un est pas bien à besoin d'un avis objectif sans jugement,on vient te voir toi,
Tes textes touchent certes dans l'intime, mais il touche même si c'est peu ,il touche quasiment toujours la personne au centre de ton inspiration du moment ...et tu bouscule les cerveaux ...
Et tout va tu le fais sans jamais rien attendre en retour et gratuitement...
Tu invites des SDf à manger chez toi, tu écoutes leurs histoires et leurs offres des solutions , tu payes le caddie de la personne devant toi qui ne peut pas payer, tu raccompagnes des gens qui galère à ramener leurs courses alors qu'ils sont à pieds et qu'il te demande rien, et en plus tu payes ses couches pour son gamin ...tu as sauvé quelques vies déjà , celui qui dit que t'es inutile c'est qu'il ne comprends où qu'il ne te connais pas...juste tu fais ça discrètement donc ça ce voit pas..."

Je suis bien entouré tu vois malgré tout...

Mais la situation actuelle est plutôt anxiogène pour beaucoup , et parfois dans mes nuits d'insomnie , je me dis je peux faire plus ,encore plus, toujours plus ...

N'y vois pas de prétention ou de recherche de reconnaissance, juste le positif qui m'entoure et les mots que ceux qui m'aiment me répètent souvent quand j'ai un coup de mou.

Après j'ai souvent la sensation d'agir seul au vu de mon isolement , et parfois l'envie de faire partie d'une équipe , d'un groupe se fait sentir ... d'où ma décision de m'investir pleinement dans se projet qui est clairement en adéquation avec l'idéal pour lequel je me bats...

J'aimerai juste que ça aille plus vite ...

Sinon, je me lave une fois tout les 15 du mois, je me cure le nez avec les doigts et j'aime bien bouffer mes Mickey , je me branle au moins une fois par jour, je dis des gros mots , je fume du shit , je rote je pète, je chie la porte ouverte , je gueule , je me moque ...et j'envoie chier celui qui me gonfle avec amour et volupté....je consomme n'importe comment , suis accro à l'orangina , consomme pas bio, et ne fait pas marché les petits commerces autour de chez moi...je mange de la viande , des bonbons ,j'ai les dents pourraves, j'aime bien les jeux vidéo même si avec l'âge je joue beaucoup moins , je matte des fictions à la con, des Hanouna, lis peu de livre mais beaucoup de témoignages ou de choses en ligne des quidams, des inconnus ...
Histoire de rétablir l'équilibre des mots de mon épouse ...

Faudrait pas croire que je sois fier de tout ça , c'est juste de l'objectivité, même si il est peu probable de l'être totalement...

J'ai bon cœur mais je reste un bouseux ...ayant du mal à rompre avec ses mauvaises habitude...

Bien sûr tout ça n'a aucun intérêt quelconque mais c'est ce que ton intervention m'a inspiré en réponse ...

Merci de ton passage et de ta sollicitude, ça fait du bien .
Avatar de l’utilisateur
E.L
Messages : 257
Inscription : 02 déc. 2019, 10:47

Cet histrion infatué jouait l'équanimité du sycophante ...
Voilà de quoi entamé mon propos amphigourique ...
Se noyer dans l'absurde d'une préoccupation politique a mille lieu de l'urgence...
Le 27 septembre, le peuple suisse se prononcera sur un crédit de 6 milliards de francs pour l’achat de 36 à 40 nouveaux avions de combat pour remplacer la flotte actuelle de F/A 18.
En une seule heure de vol, un F/A 18 consomme en moyenne 4’850 litres de kérosène, entraînant l’émission de 12'200 kg de CO2. Cela équivaut aux émissions d’un trajet en voiture de 100'000 km, soit 2,5 fois le tour de la Terre.
La cheffe du Département fédéral de la défense Viola Amherd a déclaré qu’il n’y avait pas d’autres options à cet achat pour assurer la surveillance de son espace aérien, le protéger et le défendre en cas d’attaque.

La France n'est pas en reste, une loi bioéthique ouvrant la voie au chimère , à l'infanticide non nécessaire sous un terme fourre tout ...

Notre société semble de plus en plus marché sur la tête, se désunir de nous même, se vouloir à un être robotique dénué de tout ce qui fait de nous des humains...

Antan l'homme disait "un homme sans ennemis est un homme sans valeur "
Mais je ne veux pas d'ennemi ...elle est ma valeur ...
Nous en sommes donc là...nous sommes donc ce ver luisant pensant que nous avons donné la lumière au monde ?

Plus capable de réfléchir soi sans pour autant y voir la part mystique , surnaturelle de nos êtres ?

Est ce le fiel dans ma bouche qui me rends amer ?


Pourquoi ne puis je me taire ?

J'aimerai être ce sage hermite retirer dans sa grotte....
Qui se contente de lui même...de ce que la vie lui mène...
Être l'air qu'on respire navigant librement pour faire souffle de vie...
La douleur dans la peau me pousse à l'élévation...
Que serait je sans ce mal ?


Quand les siècles m'ont fait homme , ma nudité de départ ne me gênait guère...je ne me couvrait pas du regard de l'autre...je ne né pas habillé...je m'adapte ...on me couvre,
Au lieu de faire travailler le corps qu'il m'est offert , sous couvert de protection , on m'enferme dans mes premières limitation d'expérience....

Il y'a un ordre au chose, une succession , un cheminement...ainsi piéger en hiver , j'ai du m'adapter au froid ...je me suis revêtu d'une peau prise à un autre...

Nous avons honte de nous même, nous nous créons notre propre desamours...nous perdons toute confiance, tout repère...

La peur constante que l'on nous vends, les fin du mondes perpétuel nous éloigne toujours un peu plus de nous même...

Rendre l'ennemi invisible , comme une marque de possession, faire de l'éclairé un malade à enfermer....
Un déséquilibré, un danger et toujours augmenté la défiance des uns envers les autres ...

Ne pas exposer son corps au danger potentiels toujours plus de barrière de distanciation social, des gestes barrière...

Nous sommes la langouste dans la casserole , on fait monter la température petit à petit rendant la terre hostile , Infernal, le feu prends de l'ampleur ....nous alimantons l'enfer ...
Le paradis est un jardin , l'enfer est un jardin en feu...

Je me défends de me défendre ...

Tuez moi, la mort ne peut être pire que l'enfer qu'on construit...le fils de l'homme n'est pas un homme, c'est une machine ....

Cette machine sans âme détruira la vie ....car sans respect pour ce qu'on prélève du vivant , sans comprendre l'essence du vivant on ne s'intéresse qu'à sa propre existence et sa reproduction ...le robotique aura besoin des minéraux qui le constituent ...le vivant ne l'intéressera pas ,il ne le comprendra pas...
L'ombre ou la lumière ? Quel terrain de jeu/je voulons nous?

Robots-chirurgiens, prothèses bioniques, exosquelettes, greffes et implants mécatroniques... des termes futuristes excentriques ? Si ces vocables appartenaient hier encore à la science-fiction, ils sont en passe d’intégrer et de modifier la médecine d’aujourd’hui et de demain.

Micro-robot MIPS, 1998-2000
Conçu pour une intervention in vitro , le micro-robot MIPS est utilisé en chirurgie gastrique. Il peut être placé à l’extrémité d’un endoscope et fait partie de la famille des robots manipulateurs « parallèles », c’est-à-dire comportant plusieurs bras. Cette structure, plus précise que celle des robots « série », à bras unique, permet de manipuler des charges plus lourdes. Le corps du robot contient trois micromoteurs qui permettent de déplacer indépendamment trois tiges, chacune étant connectée à la « main » du robot, pour un positionnement très précis de cette « main ».
Une fois le robot dans l’oesophage, le chirurgien peut le commander pour recevoir des données, par exemple des images, mais aussi téléopérer au moyen des modules opérationnels qui peuvent réaliser l’intervention. Le robot est ensuite évacué par les voies naturelles, et le patient peut sortir immédiatement de l’hôpital, cette chirurgie étant minimalement invasive, même pour des pathologies lourdes.

Un jour le robot n'aura plus besoin de nous...

Mais au final, le robot ne finira t'il pas par reproduire l'homme ?

Et si c'était un truc du genre le secret de la vie ...ne rien faire ...vivre ,juste vivre selon ce que la vie nous propose , en ne se souciant de rien, puisque en toute logique la fin et le début , c'est un peu la même chose...

Si la vie est machine, j'y ai laissé un bout de moi...

Si la vie est ma réalité, alors j'aurai fait de mon mieux, si la vie est l'héritage fillial, ma descendance est un comble de joie...

Et si la vie était le plus bel oxymore ...
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités