A nos luttes !

Partages libres sur la société, les sujets d'actualité.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Voilà, j'ouvre cette page pour laisser une trace si vous le souhaiter, de votre part, la lutte que vous menez ou non, afin de chercher/créer autre chose.

L'une des miennes, et celle des Gilets Jaunes, depuis le 08 décembre 2018. Cca bouillonnait déjà pas mal dans la tête et les poings, et depuis trop longtemps déjà, mais à l'écoute de "La Mort" , de Damien Saez sur #Humanité, j'ai rejoint cette grande famille, l'avant garde d'une nouvelle révolution Française.

Voiçi les partis un et deux de ma lutte à Grenoble du 05 Décembre 2019 :



Part 2 :

Dernière modification par Alchimie le 08 déc. 2019, 21:56, modifié 1 fois.
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Après la journée historique du 5 Décembre, ou une première vrai convergence des luttes à Grenoble comme dans tout le pays nous avons samedi 07 Décembre, fait un seeting ainsi qu'une manifestation sauvage, non déclaré, en présence des GJ biensur, MAIS AUSSI des syndicats, de parties politiques et autres collectifs.

Une première depuis le début du mouvement, que ces corporations partages le risque, avec les GJ de se faire tiré dessus et/ou embarquer pour manifestation interdite.

C'est de bonne augure pour la suite, dors et déjà, les AG et autres rencontres intersyndicale, toujours accompagnés de GJ se multiplient !!

Les cheminots sont toujours en grève reconductibles jusqu'à Lundi Après mid, alors que se prépare activement la prochaine grande manifestation national intersyndical et de convergence avec l'ensemble des Français, Mardi prochain !!

Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Et Bah voilà, c'est décider et acter, mon contrat intérim se renouvelant éternellement tout les 10 jours environ, le prochain se terminant Vendredi, Lundi je suis en grève reconductible illimité !! :lol:

Et oui, ça existe aussi le privée qui se met en grève général !!
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Meduse
Messages : 1982
Inscription : 23 nov. 2019, 14:28

78879550_2604980269580282_6359387668064763904_o.jpg
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Hey j'avais pas vue Bravo :)

Je k'iff les décrocheurs !!
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Pffiioouuu, cette semaine de lutte fut fastidieuse, entre le boulot, mes dix heures par jours, dont deux jours passée entièrement sous la pluie à sangler,charger,désangler,débacher.
Avec la Manif du 5, puis le Samedi, les AG, les vidéos à monter et encoder, Térrible !!

J'aurais sèrieusement besoin d'une secrétaire !! ^^

Ducoup après avoir galéré 2 jours à enfin mettre en ligne ma dernière vidéo de la manif intersyndicale et GJ biensur Jeudi 12 Décembre 2019 dont voiçi la vidéo :



Je suis allé aujourd'hui sous la pluie à la manifs du Samedi, avec la famille, sans caméra, c'été joyeux, festifs, fraternel, solidaire et déterminé !!




Rdv MARDI 17 DECDEMBRE 2019 !!
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

La vidéo complète serra finie d'être monté,encoder,publier sur ma chaine d'içi demain après midi j'éspère.
Nous étions entre 20 et 30 000 dans les rues de Grenoble aujours'hui, public,privé, syndicats, Gilets Jaunes, Etudiant, retraité, handicapé, chômeur, réveur, artiste, ect, tous unis pour éxiger le retrait non négociable de la réforme des retraites, et pour certains pour élargir aussi les revendications et préavis de grève à d'autres champs que les retraitres. Comme par exemple les hausses de salaires, baisses de loyer, des pensions de retraites, allocations ect.

Il est temps de partager les richesse de ce pays et redistribuer l'argent équitablement et avec justice !!

Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Toujours aussi déterminé à ne rien lâcher, à éxiger le retrait sans conditions du projet de réforme des retraitres, c'est plusieurs centaines de personnes qui se sont rassemblé ce Jeudi 19 Décembre 2019 devant la CCI de Grenoble.


Une fois encore, de nombreux syndicats étaient représenté, ainsi que les étudiants, les Gilets Jaunes, le privé, le publique, et tout ceux qui participent à ce réveil citoyen.


Il semblerait que les centrales syndicales aient réussi à faire accepter à la base l'idée d'une "pause" durant les vacances, avant de reprendre encore plus fort la contestation dès la première semaine de Janvier 2020.


En attendant, différentes actions et manifestations régional auront encore lieu, quand aux Gilets Jaunes biensur, ce n'est pas les vacances qui les stoppera dans leur détermination de faire dégager Macron et tout ce système injuste et criminel !!


On lâche rien !
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Nous étions plus de 15 000 manifestants ce jeudi 09 Janvier 2020 pour l’Acte 8 de la grève général, ou était représenter de nombreux échantillons de la population Française.


Des gilets jaunes, des travailleurs du public, du privée, des étudiants, des Lycéens, collégiens, des retraités, des chômeurs, des rêveurs, des artistes, des ingénieurs, les métiers hospitalier, ect, tous unis pour exiger le retrait pur et simple de se projet de loi abject, injuste, immoral, inacceptable et à vomir !!


Quand ont sais qu’il existe plus de 100 milliard d’évasion fiscal chaque année en France, ou les plus grosses entreprises, copains/copines avec les politiques corrompu, ne payent pas ( ou très peu ) leur impôts, que le CAC40 ne cesse de faire des bénéfices et distribue des dividende énormes à leur actionnaires, le CICE et tout un tas d’autres exonérations fiscal, de l’argent, il y en a, il suffit de taxer le capital, de redistribuer correctement les richesses créer par les travailleurs, pour mettre en place une réforme des retraites juste, digne et attendu par tous depuis longtemps.

Bien au de-las de cette reforme des retraites, c’est tout un tas de revendications déjà porté courageusement par les gilets jaunes depuis plus d’un an qu’on pouvait lire sur les nombreuses banderoles du cortège, entendre dans les slogans ou les différentes revendications.

Le régime de Macron, déconnecter de la réalité ne semble pas comprendre que c’est une écrasante majorité qui vomis sa réforme, mais à une échelle plus grande l’ensemble de sa politique…

Il serait temps qu’il réagisse, car nous sommes loin de le laisser massacrer les acquis sociaux durement gagner par nos père, et dès Vendredi 10 Janvier, différentes actions continue, avant une nouvelle manifestation national Samedi 11 Janvier à 14h à la gare de Grenoble.

Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1790
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Et tu peux aussi rajouter ça:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... al_1771451

et ça:
Nous, cadres sup, aux côtés des grévistes

Le gouvernement ne se préoccupe des inégalités que pour dénoncer les supposés privilèges des régimes spéciaux et dresser ainsi les Français les uns contre les autres. Mais la manœuvre est grossière. Tout le monde comprend que les vrais privilégiés ne sont pas les quelques derniers détenteurs de ces régimes ; vestiges d’anciennes luttes sociales victorieuses par ailleurs largement laminés depuis des années.

Oubliez donc les cheminots, les fonctionnaires, les profs, car les vrais privilégié·es, c’est nous ! Passé·es par Polytechnique, Centrale, Sciences-Po et autres grandes écoles, nous sommes maintenant hauts fonctionnaires, cadres dirigeants du public ou du privé. Notre position nous permet de ne pas connaître la précarité financière et de rester relativement protégé·es de la mondialisation et des politiques d’austérité. Et pourtant nous rejetons en bloc la politique menée par M. Macron.

Evoluant dans un milieu où la doxa néolibérale domine, à des postes où faire grève est souvent inconcevable, il nous est compliqué d’intervenir dans le débat public. Nous avons ainsi assisté, impuissants, car isolés, aux attaques successives du code du travail, à la mise en place d’une politique fiscale outrageusement favorable au capital (ISF, CICE, flat tax, etc.) ou encore à la réforme de l’assurance chômage institutionnalisant la précarité. Regroupé·es aujourd’hui en collectif, nous écrivons cette tribune car nous ne voulons plus laisser passer silencieusement ces contre-réformes.

Ainsi le gouvernement attaque notre modèle de retraites alors qu’il n’a pas de problème de financement et assure un très faible taux de pauvreté chez nos anciens. Pourquoi alors se lancer dans une telle entreprise et mettre le pays dans cet état ? Il faut comprendre que ce projet n’est pas un simple ajustement technique mais un profond changement structurel et idéologique.

Il s’agit d’abord pour l’Etat de poursuivre la reprise en main de la gestion du système de retraites initialement sous la responsabilité des travailleurs. Ce mouvement initié par M. Rocard avec la bascule de la cotisation à l’impôt (CSG) s’achèvera par la mise en place du régime à points. Sa mécanique permettra un ajustement automatique du niveau des retraites au budget alloué par l’Etat, et dont les 14 % du PIB que ce budget représente aujourd’hui semblent devoir être considérés comme un maximum. Cette transformation est un préalable nécessaire aux futures réductions d’impôts qui justifieront de «nécessaires» (et automatiques) réductions de pensions pour maintenir le saint «équilibre». Mouvement qui ouvrira «naturellement» la porte aux «nécessaires» (puis obligatoires) retraites complémentaires par capitalisation. Le scénario est écrit, ce n’est pas pour rien que la réforme reçoit le soutien de tous les experts patentés de la finance et l’assurance.

Il s’agit aussi d’en finir avec le salaire continué, fondement du régime général, pour basculer sur un système qui reste par répartition mais mime la capitalisation en terminant d’indexer les droits de chacun sur ses cotisations individuelles. Contrairement au propos de notre Premier ministre, ceci va à l’encontre de l’esprit de solidarité qui animait le Conseil national de la Résistance. Les conséquences pour les salariés les plus précaires ou les femmes ont été largement décrites. Mais au-delà de ces conséquences directes, il s’agit de préparer les esprits à la modernité néolibérale dans laquelle il est attendu de chacun qu’il accepte n’importe quel boulot précaire pour accumuler quelques points en vue d’une retraite misérable, pour préserver ses droits au chômage ou au futur revenu universel d’activité.

Voici en quelques mots pourquoi nous rejetons cette réforme et tout le projet de société qu’elle contient. Mais pour ne pas rester dans la contestation, changeons de paradigme et donnons quelques pistes pour une autre réforme en nous appuyant par exemple sur les propositions historiques de la CGT, CGT dont on ne cesse pourtant de nous dire qu’elle ne propose rien. Puisqu’il s’agit de lutter contre les iniquités du système, pourquoi ne pas généraliser le régime général sur la base du salaire continué, et même déplafonner le régime général et supprimer les régimes complémentaires ? On pourrait ainsi d’une bien meilleure manière régler le problème, réel, des agriculteurs ou des indépendants. Et puisque bien sûr le gouvernement souhaite faire progresser la démocratie et la responsabilité de chacun, pourquoi ne pas redonner la main aux travailleurs sur la gestion des caisses comme c’était prévu en 1946 ?

On nous objectera que nous ne sommes pas réalistes, que tout cela coûte trop cher. Pourtant nous n’avons jamais été aussi riches collectivement. Que les dividendes puissent aller de record en record quand la bonne gestion nécessiterait de plafonner la part des retraites dans le PIB n’a rien de naturel, c’est un choix politique. Le réalisme est-il du côté de ceux qui veulent repousser l’âge de départ avec une retraite digne quand le taux de chômage chez les seniors est déjà si élevé ?

En attendant que se tienne un vrai débat de fond sur ces questions qui dépassent le cadre des retraites et définissent la société dans laquelle nous voulons vivre, nous, signataires de cette tribune, continuerons à soutenir la mobilisation pour le retrait complet du projet. Nous remercions les grévistes, cheminots et autres, d’assumer une bonne partie du coût de la grève. Le 9 janvier, et après encore, nous nous engagerons à leurs côtés, dans la rue et par la grève quand c’est possible, en donnant aux caisses de solidarité aux grévistes et par tous les moyens que nous trouverons.
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

Oui , beaucoup de nouveau secteurs entrent en lutte aussi cette semaine , on lâche rien !!
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28



Nous étions entre 7000 et 10 000 manifestants ce Samedi 11 Janvier 2020 dans les rues de Grenoble, pour une nouvelle journée national de manifestations exigeant le retrait du projet de réforme des retraites.


Depuis le 5 Décembre 2018, c'est la première fois qu'autant de monde participe à une action le Samedi , ou était mélanger le service public, le privé,

les syndicats (toujours unis malgrès les tentatives de division du régime ) les

étudiants, les gilets jaunes, et dans une plus large mesures, les Français majoritairement opposé à cette réforme des retraites injuste, mais également favorable à plus de justice fiscale, sociale ainsi que de la démocratie participative.


Malheureusement, dans une fausse manipulation, j'ai désactiver le son du microphone, ce qui fait que l'ensemble de mes vidéos de la journée n'ont pas de son ;'(


Merçi à Pianomad qui à accepter de me laisser diffuser dans cette vidéo une de leur chanson en toile de fond, sur un résumé en image d'environ 5mn sur cette journée. Plus un petit bonus à la fin, lorsque je me suis aperçus de l'erreur.


Source vidéo de Pianomad :
N'hésitez pas à visiter leur site internet ou vous trouverez leur merveilleuses créations musical : https://pianomad.bandcamp.com/releases
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1790
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Merci pour cette vidéo Alchimie
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

avec plaisir @LySioS , et n'hésitez pas poster vos luttes également, je n'avais pas créer se topic juste pour moi :)
Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
Alchimie
Messages : 1472
Inscription : 04 déc. 2019, 02:28

La journée à débuter tôt ce matin par une distribution de tracts devant l’entreprise Radiall à Moirans, ainsi qu’à l’un des nombreux rond point de la zone de Centre-Alp , afin de sensibilisé ceux qui ne le sont pas encore à l’absurdité et l’injustice que représente ce projet de réforme des retraites par point, et de mobiliser un maximum de monde à venir nous rejoindre dans la lutte et les journées de grèves encore à venir.

Nous étions ensuite à 10h00 à la gare de Grenoble, afin de participer à cette nouvelle journée de grève générale, pour bien faire comprendre à Macron et son régime que nous étions fermement opposé à son pppprrroojet, et que nous exigions le retrait immédiat de cette réforme.

C’est entre 6000 et 7000 manifestants de tout horizon, services public, privé, gilets jaunes, enseignants, retraités, chômeurs, lycéens, étudiants, collégiens, et pour faire simple un échantillons tout à fait représentatifs de la population Française, que nous avons défiler dans les rues de Grenoble, sous de nombreuses banderoles, slogans en tout genre, musique et détermination jusqu’à la place Verdun devant les fenêtres de la préfectures, comme désormais depuis plus de 40 jours !!

Chaque jours de nombreuses AG ont lieux un peu partout dans le départements, ainsi que de nombreuses actions diverse.

La lutte continue, et on ne lâche rien !!


Nous sommes la somme de toutes nos pensée, et nous avons pourtant tous une unicité à nous reco-naître...
Avatar de l’utilisateur
---
Messages : 1790
Inscription : 13 déc. 2019, 21:31

Police terroriste

Pour tous nos tartuffes au gouvernement qui s'émeuvent d'un croche-patte vicieux dont ils sont les premiers responsables

https://blog.mondediplo.net/quelle-violence-legitime
La lutte elle-même suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités