Mythes utopiques - l'Atlantide

Venez construire un Monde meilleur.
Répondre
Avatar du membre
Charlotte
Messages : 266
Enregistré le : 17 nov. 2019, 13:55

30 nov. 2019, 21:08

L’Atlantide fut citée et décrite en premier par Platon dans le Timée et surtout dans le Critias.

Dans le Timée, Platon met en scène quatre personnages (Timée, Critias, Socrate et Hermocrate) qui dialoguent notamment sur la cité idéale. Dans le Critias le personnage éponyme raconte que la cité idéale aurait existé sur une île nommée l’Atlantide. Cette île est mythique, mais ce mythe n’est pas intemporel et a une position géographique plausible. En effet, l’Atlantide serait une île, mesurant environ 410 700 kilomètres carrés, située au-delà des colonnes d’Hercule, actuellement le détroit de Gibraltar, qui aurait disparue aux environs de 9500 av. J.-C. engloutie dans les flots à la suite d’un grand cataclysme.
Cette île immense regorgeait de toutes les richesses, Poséidon en aurait hérité après le tirage au sort que firent les dieux pour partager la Terre en lots. L’Atlantide était elle-même divisée en dix portions dont les habitants, les Atlantes, auraient été gouvernés par 10 rois issus de Poséidon et de Clito, l’une des toutes premières habitantes de l’île.
La civilisation Atlantes était, selon Platon, supérieure à toutes les autres.
On remarque que cette terre merveilleuse peut être raccrochée à de nombreuses légendes telles que celle des Mayas sur le continent « Mû » situé dans le pacifique ou bien tel que les légendes aztèques qui se disaient les survivants d’une civilisation ayant habitée une île nommée Aztlan et ayant été détruite par « les fureurs de la mer ». Bien entendu, ces deux civilisations n’ont pu avoir connaissance du récit de Platon…
Il y a eu au cours du temps beaucoup d’hypothèses sur la localisation de l’Atlantide. Platon la positionne dans l’océan atlantique, d’autres y voient les Amériques, d’autres soutiennent que les îles Canaries, les Caraïbes, l’île de Santorin ou la Crète en seraient des restes ou encore d’autres l’imaginent continuant d’exister sous la mer au niveau du triangle des Bermudes.

Alors est-ce une utopie ou une réalité ?
Quoi qu’il en soit de nombreuses visions de l’Atlantide se sont chevauchées, l’aspect physique de l’île a pu être imaginé de différentes manières, mais on ne peut omettre la description très détaillée de Platon surtout en ce qui concerne la capitale nommée Poséïdonis ou Atlantis. En effet, Platon nous dit que cette ville serait gouvernée par Atlas, l’un des fils de Poséidon et de Clito, et qu’elle fut créée pour protéger Clito.
La cité est décrite comme étant de forme circulaire, un grand canal long de 9,2 km la raccrochait à la mer, ce qui permettait un accès direct aux navires. On notera aussi que cette ville était découpée en anneaux alternant eau et terre, il y avait donc trois ports plus un à l’embouchure du canal. L’anneau intérieur est le plus important, c’est le lieu où habitait Poséidon et Clito et c’est aussi sur cet anneau que se trouvait l’acropole avec, en son centre entouré d’une clôture d’or, le temple de Poséidon et de Clito d’une dimension impressionnante (185 sur 93m en comparaison le Parthénon fait 69 sur 30 m). Ce temple était à l’extérieur recouvert d’argent à l’exception des arêtes du fronton qui, elles, étaient recouvertes d’or. Autour du sanctuaire, on pouvait voir les images en or des dix rois, de leur femme et de tous leurs descendants.
Deux sources d’eau nourrissaient la ville, l’une froide et l’autre chaude, ayant toutes deux un débit inépuisable. Des édifices avaient été construits autour d’elles comme des citernes à ciel ouvert ou bien couvertes pour l’hiver. Des ponts rejoignaient les anneaux entre eux et transportaient de tout leur long l’eau courante au moyen de canalisations. Atlantis s’étendait au-delà de ces anneaux, à l’embouchure du canal un grand rempart entourait la ville, toujours de forme circulaire. On trouvait dans cette partie de nombreux commerces, des gymnases, des hippodromes, ainsi que des jardins.
Image

La forme circulaire de cette cité montre une certaine perfection mais, les dimensions et les distances dans la description de Platon semblent exagérées.

On considère que l’Atlantide est la première des utopies. Cette île mythique peut très bien être une allégorie, mais le concept de « non-lieu » est tout de même un peu inadapté, car, si son existence n’a jamais été totalement prouvée, cette île comprend une grande notion de réalité. En ce qui concerne la vision de sa capitale telle que Platon l’a décrite, on trouve un schéma parfait et très esthétique. En considérant que l’Atlantide soit imaginée ou bien que le philosophe ait calqué sa propre vision de la cité parfaite sur une source véridique, on notera que cette ville utopique est un tout, car même si Poséïdonis/Atlantis est plus fonctionnelle qu’architecturale, son aspect esthétique symbolise la perfection du fonctionnement administratif Atlante.

Et vous, l’Atlantide, vous y croyez ?
Image
Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité